chemins du sacré

jeudi 3 octobre 2013

La légende de Sainte Agathe

La légende de Sainte Agathe filmée à Saint Agathe en Auvergne, Marie Claude Latimier, hagiographe nous raconte la légende de Sainte Agathe martyre sicilienne du 3 ème siècle, et nous fait découvrir l'importance de ce pesronnage qui a inspiré de nombreux artistes à travers les siècles. Dans l'église Saint Pierre au village de Sainte Agathe, la présence de sainte Agathe est très affirmée.

jeudi 23 août 2012




TEASER____________________________________



Chemin du sacré; teaser par Les films du Pommier, Sainte Agathe


Nôtre-Dame des Neiges______________________

 


Chemins du sacré, première halte :Notre-Dame des... par  Les films du Pommier, Sainte Agathe




Quel écho dans l'histoire religieuse !

Notre-Dame des Neiges célébrée chaque année à Rome, l'est en mémoire de cet évènement survenue au quatrième siècle :

 Sous le pontificat du Pape Libère, il y avait à Rome un patricien du nom de Jean, marié à une dame de haute naissance. Ils n'avaient pas d'enfant. Déjà bien avancés en âge, ils résolurent, à défaut d'héritiers, de léguer tous leurs biens à la très Sainte Vierge. Ils prièrent avec une ferveur nouvelle, multiplièrent leurs jeûnes et leurs bonnes œuvres, dans le but d'apprendre de la Reine du Ciel Elle-même comment Elle voulait que leur fortune fût employée.

Le 5 août 366, Elle leur apparut en songe séparément et leur dit que la Volonté de Son divin Fils et la Sienne était que leurs biens fussent employés à la construction d'une église sur le mont Exquilin, au lieu qu'ils trouveraient, le matin, couvert de neige. Les deux saints époux, à leur réveil, se communiquèrent leurs révélations, furent remplis de joie en voyant qu'elles se confirmaient l'une l'autre, et allèrent aussitôt trouver le Pape pour l'informer de ce que Dieu leur avait fait connaître.

Libère, qui avait eu un songe semblable, ne douta point que ce fût un prodige céleste. Il fit assembler le clergé et le peuple et marcha en procession vers le lieu indiqué, pour constater la réalité de cette merveille. Le patricien Jean et sa femme suivirent le cortège, et, quand la procession fut arrivée sur la colline, on aperçut un emplacement couvert de neige, sur une étendue de terrain suffisante pour bâtir une vaste église.

Extrait de Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.


Nôtre Dame d'Espinasse




Nous remercions Madame Chouvel et Monsieur Carton pour leur patience et leur accueil 

Nôtre Dame d'Espinasse près d'Aubusson d'Auvergne. 

L'étymologie d'Espinasse est issue du nom aiguille, car on dit que c'est sous un buisson de ronces que fut enterré la statue de la vierge afin de la soustraire au pillage du temps des guerres de religion.

  L’Association des Amis de Notre Dame d’Espinasse

Cette association régit par la loi de 1901, comprend un vingtaine de bénévoles dévoués et peut œuvrer grâce aux fidèles et généreux donateurs. Son siège est à la mairie d’Aubusson d’Auvergne. Cette association a pour but la mise en valeur, l’entretien et la restauration des édifices religieux et le patrimoine culturel, en accord avec le clergé, affectataire, responsable du culte. Depuis sa création, elle a réalisé différents travaux, tels que sanitaires, parvis de l’église, remise en état de la statue monumentale devant la chapelle, restauration complète de la chapelle, aménagement de la source miraculeuse… Ouverture et accueil de la chapelle : Du 14 juillet au 15 août, vendredi, samedi, dimanche, lundi de 15h30 à 18h30.


  D'autres témoignages sur des guérisons et faveurs 

 Le plus ancien témoignage de reconnaissance qui nous soit connu est bien celui que l’abbé Charles-Alexandre de Montgnon fit graver sur une plaque de marbre noir qu’il fit placer en 1718 dans l’église près de l’antique statue. Cet ex-voto qui mesure 1 mètre de haut sur 0,70 de large porte en son sommet les armoiries de la famille de Montgon. L’abbé y fait le récit, en langue latine, d’une grâce obtenue au mariage et de lui avoir permis, ainsi, de suivre sa vocation à l’éclat ecclésiastique et la remercie de l’avoir aidé à parvenir aux joies de la prêtrise. Cet ex-voto, placé d’abord dans l’église d’Espinasse fut transféré en 1832, par les soins du curé Chabrier, dans l’église d’Aubusson, ainsi que l’une des deux statues pour qu’elle puisse continuer à recevoir dans cette église les hommages de ses fidèles dévots, puisque le culte n’allait plus être maintenu d’une façon régulière dans la vieille église d’Espinasse. Les paroissiens d’Aubusson attribuent à une protection toute spéciale de Notre Dame d’Espinasse la préservation de l’incendie criminel du boug d’Aubusson, que les allemands, à la recherche de « maquisards » introuvables, menacèrent d’allumer en 1944. En 1957, eut lieu la guérison d’une jeune fille de Lezoux qui souffrait d’un goître à l’aorte. Elle était condamnée après avoir été opérée. Le dernier jour d’une neuvaine faite à Notre-Dame d’Espinasse à ses intentions, elle commença à s’alimenter. En 1957, une femme de Thiers, condamnée pour urée, nous a dit qu’elle fut guérie pendant que la sainte Messe était célébrée à Espinasse à ses intentions pour demander sa guérison. En 1969, deux personnes de Paris sont venues passer quelques jours à l’hotel Découzon, à Aubusson, dans le but de demander une faveur à la Vierge d’Espinasse. Une amie de Paris, avait été guérie d’une grave maladie des yeux après s’être lavée à la source de Notre-Dame d’Espinasse et leur en avait fait le récit. De retour à Paris, ces deux personnes ont écrit à M. Découzon et M. le Curé qu’elles avaient été pleinement exaucées. L’on pourrait continuer à faire l’énumération de beaucoup d’autres faveurs qui restent encore ignorées. Contentons-nous d’inviter les pèlerins à méditer devant les ex-voto aux murs de la chapelle, et ils seront émerveillés »


Informations complémentaires

sur les blogs :
 de Luzech Michel,  d'Aubusson d'Auvergne,  Aubusson d'AuvergneVollore Montagne